Et si on ... peignait librement, au soleil!


Il fait beau aujourd'hui, un temps d'été en Octobre. Pourquoi ne pas sortir les pinceaux, s'installer dehors et laisser notre imagination nous guider... sans contrainte, sans consigne... Pour le plaisir de faire, de poser les couleurs sur le papier et pour profiter des rayons du soleil!

Pour avoir le choix des couleurs, j'ai préparé une quinzaine de petits pots avec un pinceau dans chacun. Les pots se rangent dans une petit bassine, l'atelier est donc vitre prêt et vite rangé. Il faudra juste nettoyer les quinze pinceaux, mais ça fait partie du jeu, la patouille après la peinture!

Les enfants ont beaucoup à nous apprendre sur le lâcher prise et la spontanéité. Ils n'hésitent pas longtemps et se laissent porter par l'activité, passant d'une couleur à l'autre, d'un graphisme à un dessin plus abouti. J'écoute T. parler, car il discute tout en posant ces couleurs et se raconte l'histoire qui défile sous son pinceau.

Sur cette toile, il a représenté les bosses d'un bike parc... Ca se voit non?

Une fois la peinture sèche, on peut y ajouter des petites choses à coller: des trésors précieusement gardés, des cotillons, morceaux de papiers ...


C'est aussi possible de sortir un tableau si vous en avez un, cela fera un beau chevalet. Il suffit de le protéger en scotchant des vieux journaux. On y fixe ensuite une grand feuille. Je récupère d'anciennes affiches que j'utilise comme support. Et puis je propose au choix quatre ou cinq couleurs avec des pinceaux. Le tableau peut rester la journée dehors ce qui permet à N., 2 ans et demi de revenir peindre plusieurs fois.



Belle création à tous !

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Catégories
Articles Récents